Notre lettre ouverte à la Municipalité du 9 février 2019 au sujet de la place de la gare et des finances:

Monsieur le Syndic,
Mesdames et Messieurs les Municipaux,

C’est avec étonnement et une grande déception que le Parti Indépendant Nyonnais a pris acte de l’annonce faite le 6 février au sujet du chantier concernant les aménagements éphémères de la Place de la Gare.

Le 28 mai 2018 le Conseil Communal a octroyé à la Municipalité un crédit de CHF 315’000.- pour réaliser l’aménagement intermédiaire de la place de la Gare, ainsi qu’une intervention artistique et un crédit de CHF 190’000.- pour financer la suppression des rails du NSTCM. Notre parti était opposé au projet mais nous avons alors démocratiquement accepté le résultat du vote.

Lors de sa séance du 12 novembre 2018, le Conseil Communal a accepté une augmentation d’impôts pour l’année à venir. Notre parti, rassuré par des promesses d’économies annoncée par la Municipalité, a soutenu cette augmentation au vu du contexte fiscal tendu pour 2019. A cette occasion il a également déclaré qu’il s’opposerait fermement à toute dépense considérée superflue ou exagérée. Il est de son devoir de répondre en priorité aux besoins de la population tout en tenant compte du budget de la Commune.

Dans le contexte économique actuel, le projet « Terrasse de la Gare » fait, maintenant plus que jamais, partie des dépenses superflues dont la ville peut facilement se passer. Il ne répond à aucune nécessité, ni urgence pour la population nyonnaise ou pour nos visiteurs.

Partant de cette observation et afin de préserver sa crédibilité, le Parti Indépendant Nyonnais met en œuvre sa promesse et enjoint la Municipalité à différer ce chantier ainsi que tout autre projet superflu.
Il est pour nous important d’attendre le résultat du référendum du 17 mars ainsi que celui des « Assises des finances communales » agendées au 23 mars prochain.

Avec nos meilleures salutations

Pour le Parti Indépendant Nyonnais

Robert Jenefsky, président
Jacky Colomb, chef de groupe