Programme élections 2021

Un programme clair

Durant la prochaine législature, le Parti Indépendant Nyonnais (PIN) consacrera une fois encore, toute son énergie uniquement dans l’intérêt des habitants de notre Ville.
Sa ligne de conduite tiendra compte non seulement des demandes antérieures non réalisées par la Municipalité, mais aussi des nouveaux besoins liés à la démographie ainsi qu’à l’évolution de notre société.

Fiscalité

Très attentif à la situation financière de Nyon et comme promis en 2016, le PIN a refusé certains investissements jugés non prioritaires. Cela a permis de réduire la dette et de la maintenir bien en-dessous du plafond d’endettement. Nous ne voulons pas recourir à la dette pour le fonctionnement de la Ville.

Dans ce but, le PIN aura un oeil très critique sur les futurs budgets ainsi que sur les investissements afin de maintenir un taux d’imposition attractif.


Mobilité

En 4 ans, pas ou peu de nouvelles infrastructures de mobilité sont venues renforcer le système de déplacement de la ville de Nyon. Par contre dans le même espace temps, les modes de transports se sont multipliés ou diversifiés. On peut constater que la cohabitation ne se fait pas sans problème.

Nous allons veiller à une mise en place de vraies mesures visant à la sécurité de chacun.


Police

La constatation dressée en 2016 se révèle juste. La police intercommunale est désormais hors de portée du Conseil communal et ses coûts ont pris l’ascenceur, comme dans beaucoup d’autres communes.

Si ceux-ci ne peuvent être stabilisés, la réflexion d’une police mixte avec le canton devra être menée.


Sécurité

Les divers moyens pour la prévention que nous avions soutenus sont aujourd’hui en place et fonctionnent. Le PIN restera favorable aux mesures préventives en matière de sécurité.

Néanmoins, il soutiendra de cas en cas, aussi certaines mesures de répression que la Municipalité pourrait proposer.


Développement urbanistique

C’était le point noir de la précédente législature. En 2016 et 2017, le PIN a soutenu l’octroi de montants importants (plus de 3,5 millions) pour l’élaboration et la planification de différents secteurs de la ville.
Aujourd’hui, ni le citoyen, ni le conseiller communal ne peut concrètement voir d’avancement sur des projets comme Martinet et ses logements, le secteur de la Gare, les rives du lac ou le site de Perdtemps.
Le PIN exigera des résultats concrets sur ces objets avant d’accorder de nouveaux crédits.


Parking

Les propositions avancées par le PIN jusqu’en 2016 n’ont pas été prises en compte par la Municipalité ou sont restées dans des tiroirs.

Nous continuerons à exiger la construction de parkings souterrains publics aux endroits stratégiques, en remplacement des places existantes en surface.


Le Centre-Ville et ses commerces

Le temps de la comparaison avec les grands centres commerciaux avoisinants est révolu. A cause des achats en ligne, les parkings gratuits et les horaires d’ouverture élargis ne sont plus des réponses suffisantes.

La diversité des enseignes, la qualité des produits, les marchés de niche et une possibilité accrue de l’utilisation du domaine public seront probablement de meilleures réponses. Déjà demandé par le PIN, un élargissement du marché, en nombre de jours et de stands contribuera aussi à augmenter le nombre de clients potentiels en ville de Nyon pour tous les commerçants.

Le PIN soutiendra toutes les initiatives allant dans ce sens.


Route de contournement de la ville (RDU)

La route de contournement appelée depuis une dizaine d’années «route de desserte urbaine» (RDU) est aujourd’hui au point mort. Quelque soit son nom, Nyon a besoin de cette route afin de soulager l’axe chemin des Eules/route d’Oulteret du trafic de transit menant à Prangins, voire plus loin. Cet axe doit être planifié et réalisé d’une seule fois sur sa partie nyonnaise.

Le PIN soutiendra tous projets permettant cette réalisation.


Logement et densification

Si nous adhérons à la construction de nouvelles habitations pour répondre au développement démographique, celle-ci doit se faire en respectant certains critères. Il est essentiel d’être très attentif à créer une diversité de logements; particulièrement dans la typologie (nombre de pièces) et dans la catégorie (loyers subventionnés, abordables et libres). En ce qui concerne la densification de notre ville, il sera essentiel de veiller à une utilisation rationnelle et raisonnable du sol. Ces éléments participeront à une bonne qualité de vie dans les quartiers.

Le PIN soutiendra la mise à disposition de logements respectant ces critères.
Par contre, Nyon 30’000 habitants n’est pas absolument un objectif à atteindre.


Sociétés locales

La richesse en sociétés sportives, culturelles, de loisirs ou autres, offre aux nyonnais la possibilité de pouvoir trouver une offre complète répondant à leurs attentes. Grâce aux subventions versées, particulièrement pour la partie formatrice des jeunes, le soutien offert par la ville de Nyon permet à un grand nombre de sociétés d’exister. La reconnaissance par nos autorités des plus petites ou des moins connues doit rester présente dans l’esprit de celles-ci.

Le PIN sera toujours attentif à une saine répartition des subventions et des investissements destinés aux sociétés locales.


Culture

Pour une ville de plus de 22’000 habitants, la politique culturelle prend une place importante dans le budget annuel et son côté parfois élitiste a surpris plus d’un citoyen.

La construction d’un nouveau théâtre à Rive doit être pour nous l’espoir de spectacles divertissants et accessibles à la compréhension de tous.


Région

Le Parti Indépendant Nyonnais (PIN), a deux représentants au Conseil de Nyon-Région; ils y sont très actifs. L’un des deux, Robert Jenefsky, a présidé la Commission aux Affaires régionales du Conseil communal de Nyon et déposé une résolution, adoptée à l’unanimité du Conseil intercommunal, pour le maintien du site de Changins. En 2020, le PIN a voté pour la reconduction du mécanisme de financement des projets régionaux (DISREN).

Le PIN continuera à soutenir la Région, conscient que Nyon en est le moteur et doit y participer.
Il sera aussi attentif à ce que les projets nyonnais qui le méritent soient reconnus par la Région, comme par exemple le centre sportif de Colovray.

Candidat.e.s

 Bilan